Boxe Anglaise

Les différentes catégories de poids dans la boxe anglaise 

boxe anglaise categorie

Dans les sports de combat à l’image de la boxe anglaise, les athlètes disputent dans des catégories différentes en fonction de leur poids. En effet, une différence de poids trop grande serait inéquitable et pénalisante pour l’athlète le plus léger dans ce genre de sport, et c’est pourquoi on les répartit. Les catégories de poids de la boxe anglaise font partie des plus nombreuses. Dans ce sport, une différence de moins de 2 kg suffit à passer à la catégorie supérieure ou inférieure. Découvrez sans plus attendre les différentes catégories de poids au sein de la boxe anglaise. 

17 catégories de poids en boxe anglaise 

Il y a pas moins de 17 catégories de poids reconnues par la fédération mondiale de la boxe. Les boxeurs y sont répartis selon leurs poids, afin d’affronter et de s’entraîner avec des athlètes à la carrure plus ou moins égale.  Mais il arrive souvent qu’un boxeur dispute au sein de plusieurs catégories différentes en fonction de l’évolution de son poids. Comme les catégories ne sont que peu espacées entre elles, il n’est pas rare de voir des boxeurs disputer des combats dans 3 voire 4 catégories de poids différentes. Certaines catégories sont dites classiques, c’est-à-dire qu’elles ont toujours existé dans l’histoire de la boxe, tandis que d’autres ont été ajoutées par la suite.

boxe anglaise
boxe anglaise

Strawweight, catégorie la plus légère 

La catégorie strawweight ou poids paille est limitée en boxe  dès le poids de 104 livres, soit un peu plus de 47 kg.  La catégorie a été introduite par de nombreuses organisations entre 1987 et 1990, dont la fédération mondiale WBA, la WBC et la WBO. Ainsi, les poids paille constituent une des divisions les plus récentes dans le monde de la boxe professionnelle. Le champion Ricardo Lopez fait partie des boxeurs les plus talentueux de cette catégorie, avec pas moins de 51 victoires pour une seule défaite au cours de sa carrière professionnelle. 

Flyweight, les poids mouches

Les poids mouches sont limités à 108 livres pour les mi-mouches, et à 112 livres pour les mouches. C’est la fédération de la BBBC qui fut la première à reconnaître cette catégorie dès 1911. Les poids mi-mouches ont été supprimés en 1929, puis rétablis dès 1970 par la fédération de la WBC. C’est cette même fédération qui a accueilli le premier combat super-mouches (115 livres), pour un titre de champion. Des boxeurs comme Jimmy Wilde et Pancho Villa sont des symboles de ces catégories.

Bantamweight, la catégorie des poids coq

Les poids coq démarrent sont limités à 118 livres, et les super coq dès 122 livres. Le premier combat des poids coq s’est déroulé en 1889, entre les boxeurs Chappie Moran et Ray Lewis pour le titre de champion du monde. La limite était de 110 pounds pour les poids coqs à l’époque, et a été portée à sa nouvelle limite par les fédérations dès 1910.

Featherweight, poids plume

Au-dessus des coqs se trouvent les plumes. Les boxeurs des catégories poids plume doivent peser en dessous des 126 livres et moins de 130 livres pour les poids super-plumes. Le boxeur George Dixon, multiple champion du monde dans cette catégorie, est probablement le professionnel le plus talentueux de cette catégorie, avec Sandy Saddler et Salvador Sanchez. Les boxeurs enregistrent un parcours professionnel et amateur impressionnant, avec plusieurs combats devenus historiques.

Lightweight, les poids légers 

Les poids légers constituent l’une des huit catégories classiques du boxing game. La limite des poids est fixée à 135 pounds, et 140 pour les super-légers. Ces deux catégories regorgent de boxeurs talentueux à la carrière professionnelle tout simplement impressionnante.

Aujourd’hui, les noms de Vasyl Lomachenko ou encore de Gervonta Davis peuvent être cités. Pratiquement chaque génération de cette catégorie a connu un voire plusieurs boxeurs à la carrière exceptionnelle et qui ont marqué le monde de la boxe anglaise.

Les poids welters, un catégorie très célèbre 

Les welters sont parmi les plus appréciés dans le monde de la boxe anglaise. Le niveau a ici toujours été très impressionnant, avec des boxeurs comme Terence Crawford, Sugar Ray Robinson ou encore l’invaincu et invincible boxeur Floyd Mayweather. La concurrence s’est toujours faite rude chez les welter, dans toutes les fédérations. La limite est de 147 pounds pour cette catégorie, et de 154 pounds pour les super-welters. Felix Trinidad est le boxeur ayant gardé son titre de champion du monde le plus longtemps, avec près de 7 ans. 

Les poids moyens (Middleweight)

La catégorie Middleweight est limitée à 160 livres, suivie de celle des super moyens limitée à 168 livres. Cette division est l’une des plus anciennes du boxing game, avec des titres de champion dès les années 1840. La catégorie a même connu un championnat sans gants de boxe en 1867. Le premier champion olympique de cette catégorie est le boxeur Charles Mayer. Beaucoup de grands boxeurs ont livré des combats dans cette division,à l’image de l’inoubliable Sugar Ray Robinson, 5 fois champion du monde des moyens, le premier à remporter autant de fois le même titre, avec une force de frappe qui mettait presque toujours l’adversaire KO.

boxe anglaise
boxe anglaise

Light heavyweight, les mi-lourds

La catégorie des mi-lourds ou mi-lourds est limitée à 175 livres, soit un peu plus de 79 kg. Holyfield, Patterson ou encore Michael Spinks sont des boxeurs emblématiques de cette catégorie, champions du monde dans plusieurs fédérations au cours de leur carrière. Bernard Hopkins est cependant fort probablement le meilleur de l’histoire, avec un parcours amateur mais surtout professionnel impressionnant sur le ring. 

Cruiserweight, les poids lourds-légers 

Les lourds-légers sont limités au poids de 200 livres, ce qui équivaut à 91 kg environ. L’ukrainien Oleksandr Usyk est un exemple de boxeur qui excelle sur le ring dans cette division. La fédération de la WBC fut la première à introduire et reconnaître cette catégorie, à la fin des années 70.

Bridgerweight, une catégorie nouvelle 

Vous n’êtes certainement pas très nombreux à connaître cette catégorie. Et pour cause, elle est toute récente dans le monde de la boxe anglaise. Comprenant les poids entre 200 et 224 pounds, la fédération de la WBC est la seule à l‘avoir introduite pour le moment, en 2020.

Heavyweight, les poids lourds

La plus haute des catégories est évidemment celle des lourds, qui n’a pas de limite de poids. La limite inférieure à cependant nettement évolué, car le gabarit des boxeurs aussi. Dans les années 1800, un boxeur de 77 kg pouvait être considéré comme un poids lourd. En France, le boxeur Georges Carpentier est le champion de boxe le plus connu, multiple fois champion du monde, y compris dans des catégories en dessous. Il fait partie des boxeurs ayant le plus honoré la boxe française à travers le monde.

Les autres catégories de la boxe anglaise 

Il existe d’autres catégories en boxe anglaise qui n’ont pas été citées ici. Il s’agit en l’occurrence des 6 suivantes : 

  • Les poids mi-mouches, limités à 108 livres
  • Les poids super-mouches, limités à 114 livres
  • Les super coqs jusqu’à 122 livres 
  • Les super plumes jusqu’à 130 livres 
  • Les super welters jusqu’à 154 livres
  • Les super moyens sont limités à 168 livres

Vous aimeriez suivre des cours de boxe à Bruxelles ? Notre club de Boxe Anglaise est fait pour vous ! Quel que soit votre niveau, nous vous proposons un premier cours d’essai GRATUIT. Vous pouvez nous joindre au +32 473 29 42 99 ou via le formulaire de contact.

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *