Boxe Anglaise

Sugar Ray Robinson : biographie complète

sugar ray robinson biographie

Le monde de la boxe est peuplé de légendes qui ont fait vibrer les différentes générations de fans au niveau des différentes écoles. Les années 40 à 60 constituent deux décennies inoubliables pour le noble art, car elles connurent bon nombre d’athlètes hors normes, qui n’ont pas manqué d’impressionner le monde et de populariser ce sport à l’échelle internationale. Parmi eux figure le nom de Sugar Ray Robinson, boxeur américain incontestablement des plus illustres de l’histoire de ce sport.

Quelle était l’histoire de ce boxeur aux qualités hors pair ? Comment s’est-il introduit au monde de la boxe ? Découvrez sans plus tarder la biographie du légendaire Sugar Ray Robinson. 

Naissance d’un génie de la boxe 

C’est au cours de l’année 1921, et plus précisément le 3 mai, que Sugar Ray Robinson, de son vrai nom Walker Smith Jr, voit le jour. Selon son certificat de naissance, il naît à Ailey, dans l’Etat de Géorgie, mais dans son autobiographie le boxeur affirme être né au sein de la ville de Détroit. Il est le cadet d’une famille de 3 enfants, et a deux sœurs aînées, Marie et Evelyn. 

Le père de Sugar Ray Robinson travaille dans les champs de coton et de maïs en Géorgie, avant de partir à Détroit, où il travaille désormais dans le secteur du bâtiment. Il trouve ensuite un poste d’égoutier qu’il cumule avec d’autres jobs, afin de pouvoir subvenir aux besoins de sa famille qui manquait de moyens. L’absence de son père a beaucoup marqué le boxeur, et la pauvreté dans laquelle il vivait a sans doute contribué à forger son caractère. 

sugar ray robinson

Pire encore, le boxeur sera encore plus séparé de son père dès l’âge de 12 ans puisque ses parents se séparent, et qu’il vit désormais avec sa mère qui quitte Détroit pour Harlem, dans la ville de New York. Sugar Ray Robinson n’a pas toujours rêvé d’être boxeur. Il voulait exercer le métier de médecin, avant de fuir l’école en troisième pour se tourner vers d’autres horizons. 

Il décide de s’inscrire au sein d’une salle de boxe à New York, mais l’accès lui est refusé, car il doit au préalable obtenir une licence de boxe auprès de l’Amateur Athletic Union, qui n’en délivre pas aux personnes de moins de 16 ans. Le futur boxeur décide alors de contourner les règles en se présentant avec la carte d’un de ses amis de New York, en la personne de Ray Robinson. C’est sous ce nom d’emprunt que Walker Smith Jr sera connu, auquel sera associé le mot “Sugar” que lui a donné son entraîneur de l’époque, car il estimait que son style était “doux comme le sucre” (sweet as sugar). 

Une carrière amateur parfaite 

Sugar Ray Robinson idolâtrait certains boxeurs à son époque, comme Henry Armstrong. Mais c’est surtout de Joe Louis que Robinson s’éprend, un boxeur ayant grandi dans le même quartier que lui lorsqu’il n’avait que 11 ans. Par ailleurs, Sugar Ray Robinson avoue avoir été dévasté par la défaite de Joe Louis lors de son match contre Schmeling en 1936, un combat qui l’a marqué à jamais. 

Le bilan

Il débute sa carrière amateur sur les ring de la ville, et la termine avec un bilan parfait, puisqu’il remporte 85 victoires pour autant de combats. Des victoires écrasantes qui plus est, puisque 69 d’entre elles sont sur knockout, et que parmi celles-ci, 40 ont été prononcées dès le premier round du match. Il ne faisait aucun doute que Sugar Ray Robinson était un véritable monstre sur le ring et que la carrière professionnelle qui l’attendait allait être couronnée de succès et qu’il allait devenir champion.

Le boxeur remporte par ailleurs le titre des Golden Gloves de la catégorie des poids plumes en l’année 1939, avant d’être récompensé du même titre chez les poids légers l’année suivante.

Sugar Ray Robinson, un champion qui avait tout pour réussir 

Si le travail et l’acharnement d’un boxeur devenu champion sont à saluer, il faut également avouer que Sugar Ray Robinson avait d’autres atouts. En effet, le champion de boxe était incontestablement bien proportionné, et disposait d’une génétique très bien adaptée pour la pratique de la boxe. Robinson disposait par ailleurs d’un style de boxe très pur, et pouvait, à n’importe quel moment d’un combat, devenir un frappeur redoutable et décrocher un knockout. Il avait l’âme d’un combattant, et cela se voyait sur son style, il était doté d’une supériorité technique lui permettant d’achever un match dans les tous premiers rounds. Tous les moyens étaient donc fournis pour que le jeune boxeur devienne vite un champion à succès. 

Une carrière professionnelle couronnée de titres 

Comme les personnes qui le connaissaient s’y attendaient, Sugar Ray Robinson de son vrai nom Walker Smith Jr vécu 25 années de carrière exceptionnelles dont la première apparition se fit en 1940. Au terme de son parcours de champion, il disposait de pas moins de 202 combats au compteur, parmi lesquels figurent 175 victoires dont 108 par knockout et 67 par décision. Les titres ne manquaient pas eux-aussi, puisqu’il devint champion du monde à 6 reprises, dont 5 au sein de la catégorie des poids moyens, et un titre chez les poids welter.

Sugar Ray Robinson devient par ailleurs le premier boxeur à remporter cinq fois un titre de champion du monde au sein d’une seule et même catégorie (celle des moyens ici). Il disputa également quelques combats chez les poids mi-lourds, sans pour autant décrocher de titre. 

Retraite puis réapparition sur le ring 

En l’année 1952, Sugar Ray Robinson est vaincu par Joey Maxim dans un combat en poids moyens. Il s’agit de la seule et unique défaite du boxeur par knockout. Il décide de prendre sa retraite suite à ce match, mais revient sur le ring deux ans plus tard. Un retour qui sera parsemé de succès, puisqu’il récupère son titre de champion du monde des poids moyens dès l’année 1955, titre qu’il remportera encore deux fois supplémentaires, au cours des années 1957 et 1958. 

Sugar Ray Robinson monte sur le ring une dernière fois en 1965, à l’âge de 44 ans dans un combat contre Joey Archer qu’il perd par décision.

Sugar Ray Robinson inspiration pour les autres 

Sugar Ray Robinson influencera des milliers de boxeurs en herbe suite à sa carrière impressionnante, et parmi ses admirateurs figurent des grands noms de la boxe à l’image de Mike Tyson et de bien d’autres. L’admiration envers Walker Smith Jr est d’autant plus prononcée qu’il s’agit d’un boxeur ayant disputé des combats à une époque où la rivalité se faisait rude. Des noms comme ceux de Fullmer, Lamotta, Basilio, Olson, Zivic étaient de grosses pointures faisant partie de ses adversaires potentiels. Malgré tout, le natif de Détroit s’en est excellemment bien sorti, et fut incontestablement le meilleur de son temps. Son meilleur rival fut sans doute Jack Lamotta, qu’il affronta à pas moins de 6 reprises sur le ring.

sugar ray robinson

Sugar Ray Robinson était si bon sur le ring que c’est à cause de lui que l’on a pensé à établir un classement pound for pound, qui récompensait le meilleur boxeur toutes catégories de poids confondues. Le natif de Détroit meurt en 1989 à l’âge de 67 ans, des suites de la maladie d’Alzheimer. Sugar Ray Robinson continue encore aujourd’hui d’influencer le monde de la boxe, et d’inspirer d’innombrables athlètes. 

Vous aimeriez suivre des cours de boxe à Bruxelles ? Notre club de Boxe Anglaise est fait pour vous ! Quel que soit votre niveau, nous vous proposons un premier cours d’essai GRATUIT. Vous pouvez nous joindre au +32 473 29 42 99 ou via le formulaire de contact.

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *