Non classifié(e)

Comment bloquer les coups efficacement dans un combat ?

tutoriel de boxe

Face à un adversaire, le blocage est un mouvement décisif qui permet d’annihiler les coups. Quelle que soit la forme des attaques, il est important de bloquer les coups à certains moments dans un combat. Cela est d’autant plus utile quand l’adversaire en face de soi ne fait que lancer des coups de poing. Pour y arriver, il est indispensable de prendre en compte quelques astuces.

Le blocage de coups : Qu’est-ce que c’est ?

Ce geste défensif consiste à arrêter un coup en interposant une partie de votre corps (ou plus exactement, le gant) entre la cible et l’arme adverse. Il peut être effectué avec de nombreuses parties du corps, comme les mains ou l’avant-bras.

Bloquer, c’est votre défense de base. Si vous souhaitez passer « pro » dans l’art du combat, il est important d’apprendre à bloquer les coups et recourir à cette technique de boxe en combat. Selon l’allure du combat, il permet d’encaisser les coups sans vous mettre hors de portée. En fait, c’est la façon la plus facile de se défendre pour préparer une contre-attaque.

Pourquoi bloquer les coups ?

Dans un combat, il arrive que la situation l’exige. En effet, un combattant est tellement acculé qu’il n’a guère le choix. Mais, ce n’est pas tout. En certaines circonstances, le cerveau peut commencer par chauffer.

Quand un round dure trop longtemps pour un boxeur, il arrive que son esprit se surchauffe et qu’il ne sache pas quoi faire. C’est donc là qu’intervient le blocking. Car, il lui permet de récupérer mentalement afin de se préparer pour la suite. Il souffle un peu et reprend ainsi des forces.

Seulement, il y a une condition. Bloquer les coups sans réagir peut devenir une épée de Damoclès pour le boxeur. De ce fait, le maitre du jeu (l’arbitre) peut intervenir quand le blocage dure trop longtemps. Il faut non seulement encaisser les coups de l’adversaire grâce à cette technique, mais aussi contre-attaquer.

C’est une réaction naturelle

Passer « pro » en combat singulier peut paraitre difficile. Utilisez donc le plus souvent le blocking. C’est une technique naturelle. Autrement dit, ça vient tout seul. Plus vous bloquer les coups de vos adversaires, plus vous préparez de nouvelles attaques pour les mettre K.O sur le ring.

Comment utiliser la technique du blocking ?

Répéter l’exercice plusieurs fois : tel est le secret de la réussite de cette technique. Ainsi, si vous souhaitez l’utiliser, il est impératif de savoir quoi faire. Comme il a été dit, il ne suffit pas de parer les coups. Il faut contre-attaquer. Voici donc quelques astuces pour y arriver.

1 – Suivez votre instinct

L’instinct : c’est bien le plus grand atout pour un boxeur. Par exemple, après avoir encaissé un direct droit, votre instinct doit vous pousser à lancer deux crochets « droit-gauche », puis à refaire le même exercice. Dans un autre cas, si votre adversaire envoie un direct gauche, vous devez parer les coups et répliquer avec deux uppercuts « droit-gauche ».

2 – Trouvez des ouvertures

Un autre atout pour un boxeur : les ouvertures. En réalité, dès que ça tape, vous devez pouvoir trouver des failles dans la défense de votre adversaire. Cela peut être le visage ou la position de ses bras.

Pour un bon timing, il faut aussi remarquer si votre adversaire est ouvert à un moment donné. A-t-il lancé ses coups sans préparer une défense ? Ses coups de poing deviennent-ils lents ? Voilà des questions qui vous permettent de bloquer et de réussir une bonne attaque.

3 – Ajoutez des déplacements

Une erreur à ne pas commettre, c’est le fait de rester sur place. Évitez donc au maximum ce genre de position. Car, en restant sur place, vous minimisez vos chances de réussir un parfait combo de boxe. De plus, l’arbitre pourrait vous sanctionner. Privilégiez un côté pour combattre votre adversaire.

4 – Modifiez votre vision du ring

Une bonne astuce est de prendre à revers votre adversaire. Identifiez où sa technique de combat présente le plus d’angles morts. Puis, passez à l’action. Par exemple, vous pouvez choisir son côté gauche et bloquer ses coups. Puis, lancez-lui des uppercuts ou des directs, trois fois de suite, tout en utilisant cette faille que constitue le côté choisi.

Quels sont les avantages du blocking ?

bloquer les coups

En anglais, on parle de « blocking ». Première aptitude de contre-attaque, il couvre le corps, la tête et les autres parties vulnérables afin de ne pas laisser le combattant ouvert aux punchs. Il y a donc de nombreux avantages en combat réel à savoir bloquer les coups :

  • Il est efficace contre tous les punchs, et surtout les plus lourds.
  • Cela ne demande pas beaucoup d’aptitudes, d’énergie ou de réflexes.
  • C’est une défense complètement fermée.
  • C’est une façon sûre de combattre, pour les puncheurs les plus rapides.
  • Facile à faire, il permet de défendre le corps en lui offrant une bonne défense contre les « directs », attaques communes dans la boxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.