Boxe Anglaise

Boxe et ramadan : comment les boxeurs musulmans doivent gérer ce mois 

ramadan boxe

Le ramadan est un mois parfois rude pour les musulmans, en particulier les plus sportifs d’entre eux. Les musulmans adeptes de la boxe doivent adapter leur alimentation et leur méthode d’entraînement afin de continuer à progresser pendant le mois sacré. Si le ramadan peut apparaître comme étant un obstacle aux performances sportives, il n’en est rien, et de nombreux athlètes l’ont prouvé. Chez NBSBoxing, nous mettons à votre disposition tous les conseils pour vous entraîner en boxe durant le ramadan. 

Le timing, un facteur important dans la boxe durant le ramadan

Un des facteurs les plus importants que les boxeurs musulmans doivent ajuster pendant le ramadan est le timing de leurs entraînements de boxe. Le jeûne équivaut à se priver de toute source d’énergie et d’hydratation du lever au coucher du soleil. Par conséquent, un mauvais choix de timing concernant l’entraînement de boxe pourrait affaiblir les pratiquants, voire pire, les mettre en danger. SI l’entraînement a lieu plusieurs heures avant l’heure de la rupture du jeûne, l’athlète restera déshydraté pendant trop de temps, et le corps ne va pas du tout apprécier.  

Pour éviter les soucis, nos conseils sont de choisir le moment de sa séance d’entraînement selon deux créneaux. La première possibilité est de s’entraîner de façon à finir juste avant la rupture du jeûne. Ainsi, l’athlète est capable de ressourcer et de se réhydrater correctement après l’effort. L’autre timing idéal pour l’entraînement pendant le ramadan correspond à quelque temps après la rupture du jeûne. En ayant récupéré son énergie, on se sent alors plus apte à faire de l’activité sportive. Il faut néanmoins attendre le temps d’avoir digéré son repas.

Des horaires d’ouverture adaptés au sein du club

Chez NBSBoxing, nous modifions nos horaires d’ouverture au cours du mois du ramadan. Nous adaptons ces derniers de sorte à ce qu’ils puissent mieux convenir aux pratiquants musulmans, soit avant et après la rupture du jeûne. Ainsi, nos entraînements sont disponibles à 17h30 et à 20h30. Du reste, les autres horaires habituels restent inchangés, et sont maintenus normalement.

Une baisse d’intensité lors des entraînements 

Les athlètes en ramadan chez NBS Boxing subissent des entraînements moins intensifs et énergivores. De toute façon, il est impossible de s’entraîner durant le mois de ramadan avec la même intensité. La raison est simple : vos performances sportives ne sont pas les mêmes qu’en temps normal.

Les entraînements doivent donc être adaptés, et c’est ce que font nos coachs à l’occasion du ramadan pour les boxeurs qui pratiquent le jeûne.  Cette baisse d’intensité momentanée permet aux boxeurs musulmans de pouvoir maintenir leur niveau au cours du mois sacré. En adaptant correctement les entraînements, il est même possible de progresser sur certains points, notamment au niveau de la technique, avec des entraînements plus axés sur cet aspect. 

boxe pendant ramadan
boxe pendant ramadan

Des entraînements séparés ? 

Non, les athlètes en ramadan s’entraînent avec les autres, le plus normalement du monde. Simplement, nos coachs veillent à ce que les athlètes en jeûne n’aillent pas trop loin dans l’effort, ce qui pourrait leur être fortement préjudiciable. 

Le ramadan, l’occasion de débuter en boxe pour certains 

Le mois du ramadan représente aussi, pour beaucoup, un mois de résolution. On profite du mois sacré pour mettre de côté ses mauvaises habitudes et en adopter de meilleures. Les fans de boxe procrastinateurs peuvent commencer à prendre les choses en main et faire leurs débuts en salle. Pour beaucoup de musulmans, le mois de ramadan est un moteur de motivation. Autant en profiter pour commencer une routine qui pourra se maintenir indéfiniment ! Chez NBS Boxing, avec nos horaires d’ouverture adaptés au ramadan, il n’y a pas de place à l’excuse. 

En outre, dans un mois où beaucoup se séparent de mauvaises habitudes comme la cigarette, l’occasion est idéale pour compenser cela par une nouvelle pratique. Et la boxe est une activité idéale pour relancer son cardio et se fortifier physiquement ! 

ramadan et jeuner
ramadan et jeuner

Conclusion 

En somme, s’entraîner pendant le ramadan n’est absolument pas impossible, bien au contraire. Ce mois sacré est même pour beaucoup l’occasion de trouver la motivation pour commencer à aller à la salle si ce n’est pas encore fait. Seulement, il est important de savoir adapter sa routine et son activité sportive. Choisir le bon timing, et savoir modérer ses entraînements (ou être accompagné de coachs sachant encadrer les séances) est une chose très importante pour ne pas mal finir. De plus, l’ajout de programmes de nutrition adaptés à cette période peut grandement contribuer à maintenir une bonne santé et optimiser les performances, même en jeûnant.

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *